rachet de crédit immobilier

Le crédit immobilier

Acquérir la maison de ses rêves grâce au crédit immobilier.

L’investissement dans le marché immobilier s’est développé depuis quelques années et, malgré l’apparition récente de la crise qui a trouvé sa source dans les prêts immobiliers, il présente encore et toujours des perspectives intéressantes pour le patrimoine des particuliers. Néanmoins, avant de se lancer dans l’acquisition d’un logement qui engagera l’emprunteur dans plusieurs années encore (en cas de recours en crédit immobilier), il faut qu’il connaisse certaines règles et contraintes notamment en matière de crédit immobilier. Les questions fréquemment posées sont entre autres la tendance actuelle des taux d’intérêts, le type d’investissement privilégié ainsi que le mode de financement adopté.surendettement-credit-maison

En complément de l’apport personnel que l’emprunteur consent à investir pour acquérir un logement, le crédit immobilier permet à ce dernier de faire construire ou d’acquérir une maison. Puisque recourir à un crédit immobilier est une décision très importante, il est utile voire nécessaire de choisir la meilleure combinaison possible correspondant aux besoins et aux moyens du contractant.

Les caractéristiques habituelles d’un crédit immobilier concernent le plus souvent le montant précis du prêt fixé à l’avance, l’organisme prêteur qui est un organisme financier spécialisé (généralement la banque), la durée plus longue de remboursement, le taux du prêt qui est un taux fixe, l’existence de l’apport personnel de l’emprunteur, le remboursement qui se fait par mensualités constantes, la nécessité d’une garantie de prêt, la souscription à une assurance décès invalidité sur l’emprunteur.

Il est de toute façon préférable d’effectuer une simulation pret immobilier pour avoir une idée des taux et des mensualités qui vous attendent.

Pour le remboursement du crédit, l’organisme prêteur calcule à partir du revenu mensuel la somme maximum que l’emprunteur devra payer mensuellement. Généralement, cette somme prélevée sur le compte de l’emprunteur n’excèdera pas le tiers du ou des revenus de ce dernier. Cependant, l’établissement de crédit peut accepter de réduire la mensualité à payer selon la situation financière de son client. Quelques organismes prêteurs spécialisés dans l’octroi de crédit proposent une durée très longue de remboursement, par exemple sur 25 ans voire 30 ans. Cette offre est une solution adaptée pour ceux qui sont motivés par le fait de devenir un jour propriétaire d’un logement qu’il n’aurait jamais pu l’être. La motivation de ces derniers ne sera pas alors le coût de crédit. L’emprunteur aura donc le choix suivant: s’assurer une vie de qualité avec le paiement d’une mensualité à montant plus faible durant la période de remboursement ou, au contraire sacrifier sa qualité de vie mensuelle pour limiter le coût du prêt. En effet, si la duré du remboursement du prêt passe de 15 à 25 ans, la mensualité à payer diminue automatiquement de 20% mais le coût total augmente de l’autre côté.

Le crédit immobilier peut être assorti d’une assurance qui sont principalement de deux formes : l’assurance chômage et l’assurance décès invalidité ou ADI. Il faut noter que si l’emprunteur décide d’opter pour une durée de remboursement plus longue, les risques d’accidents de la vie sont plus nombreux.

Actuellement et pour faciliter la recherche des conditions optimales pour le crédit immobilier, les clients ont progressivement adopté la formule « courtage ». Les courtiers en crédit immobilier qui sont des intermédiaires en opérations bancaires proposent des services telle que la confection d’un bilan personnalisé du projet d’acquisition, la constitution de justificatifs nécessaires à l’obtention du crédit. Recourir aux services d’un spécialiste en courtage de crédit immobilier permet donc de trouver fasurendettement-maisoncilement l’organisme prêteur le plus compétitif et qui répond au mieux aux besoins du client.

Plusieurs types de prêts concernant l’acquisition immobilière s’offrent aux clients sur le marché du crédit immobilier : le choix de l’emprunteur peut donc se porter soit sur un seul type de prêt soit sur la combinaison de plusieurs types. Notons notamment l’existence du prêt bancaire immobilier, le prêt à taux zéro, le prêt 1% employeur et le prêt in fine.

Puisque la décision de contracter un crédit immobilier est une décision très importante, trois éléments doivent être pris sérieusement en considération : le taux de prêt, les garanties et le coût de l’assurance mais également les conditions si l’emprunteur souhaite rembourser le prêt avant l’échéance convenue.

Pour aller plus loin :

mw21 Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *